Quel blindage pour ma porte d’entrée ?

Quel blindage pour ma porte d’entrée ?

Le blindage de porte d’entrée constitue à coup sûr un certain investissement. Voilà pourquoi il importe de comprendre quels sont les diverses solutions disponibles sur le marché avant de prendre une décision d’achat.

De nombreux avantages

Le principal atout du blindage de porte d’entrée est indubitablement l’aspect budgétaire. Il est beaucoup plus avantageux (jusqu’à 30 % moins cher) d’opter pour le blindage plutôt que d’acheter une porte d’entrée blindée. Les deux produits peuvent offrir la même résistance à l’effraction.

Le blindage vous permettra de conserver votre porte en bois. Elle recevra un revêtement d’acier (alors qu’avec la solution de porte blindée, il vous faudra remplacer la porte de bois par une porte en métal).

Il se peut que vous n’ayez pas le choix de vous prémunir du blindage pour devenir en conformité avec le règlement de copropriété. En effet, celui-ci vous mettra dans l’obligation de modifier la face palière de la porte d’entrée de votre logement.

En termes de sécurité des lieux et des personnes, vous serez mieux protégé(e) contre les effractions et cambriolages. Renseignez-vous à propos des techniques de cambriolage les plus courantes.

Plusieurs éléments à considérer

Vous devriez tout d’abord garder en tête qu’il n’est pas possible de connaître précisément le niveau de résistance du blindage d’une porte d’entrée. Des tests de résistance ne peuvent être réalisés en laboratoire (contrairement aux portes normalisées).

  • Fourreau ou à plat : La technique dite à plat consiste à installer une plaque d’acier sur la face intérieure d’une porte d’entrée. On parle de blindage fourreau, au même sens qu’une enveloppe, lorsqu’il y a en plus des retours de chaque côté (sur la face extérieure). Cette solution offre une protection accrue, avec les deux faces protégées, et par conséquent, difficilement attaquables.
  • Habillage en acier du bâti : Il va de soi que les paumelles de la porte soient remplacées, car autrement, elles ne supporteraient pas le poids de la porte recouverte d’acier. Par ailleurs, le pêne de la serrure nécessite d’être encastré dans un trou ou gâche en acier. Cet équipement devrait résister aux tentatives d’intrusion. Une barre de sol soudée au bâti conférera encore plus de solidité à l’ensemble.
  • Serrure : Bien entendu, la serrure doit être choisie avec soin. Informez-vous à propos de la dizaine de critères de choix d’un modèle de serrure auprès d’un spécialiste.
  • Blindage certifié : Même avec tous les éléments mentionnés ci-dessus, cela ne cumule pas nécessairement en un gage de résistance aux effractions. Avec une solution certifiée par le CNPP (BP1, BP2 et BP3), vous obtiendrez une résistance maximale en plus du meilleur rapport de qualité / prix du marché.
  • Avec joints : Les joints 4 côtés confèrent une isolation supplémentaire contre le bruit et le froid.
  • Anti-pince : Cette solution accorde une touche supplémentaire de dissuasion à votre installation, en raison de la pose de cornières anti-pince.

Un fabricant de confiance se reflète dans la qualité de ses produits et garantie de durabilité. N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour identifier quels sont les professionnels qualifiés en blindage de portes d’entrées de votre région.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser