La porte de garage en acier

porte garage

Songez-vous à remplacer la vieille porte de votre garage ? Dans ce cas, de nombreux produits sont disponibles de différents types de matériaux sur le marché : pvc, bois, aluminium et acier. Toutefois, une majorité de consommateurs se procurent une porte de garage en acier galvanisé.

Pourquoi opter pour ce matériau plutôt qu’un autre ?

La porte en acier est fabriquée en usine et s’avère d’être d’une matière beaucoup plus résistante et moins dispendieuse qu’une porte en aluminium.

Quel calibre rechercher ?

Gardez en tête que pour ce type de métal, la tôle sera plus mince si le chiffre du calibre est élevé. Par exemple, une épaisseur de calibre 24 correspond à 0,6 mm d’épaisseur, alors qu’un calibre 28 de 0,4 mm d’épaisseur est moins résistant.

Quelles autres caractéristiques devrait-on surveiller ?

Cela est bien connu, le principal défaut de ce métal est la rouille. Par conséquent, recherchez les plus hauts standards de galvanisation afin d’éviter les soucis de corrosion. Du zinc est généralement appliqué sur chacune des parois, lorsqu’il s’agit d’un produit galvanisé, afin de limiter les effets de la corrosion. Avec un produit galvanisé, vous n’aurez pas à repeindre la porte dès l’apparition d’une égratignure…

Pour plus de rigidité à la porte, optez pour une surface texturée comportant une forme rehaussée de panneaux emboutis.

La quincaillerie correspondant au poids

Ce type de porte s’avère beaucoup plus lourd que l’aluminium, le bois ou le pvc. Cependant, cela ne cause pas de problème, car il suffit d’ajuster les ressorts en fonction du poids de la porte. L’ajustement s’effectue de telle sorte que la porte paraît ne peser que 5,5 kilogrammes, peu importe son poids réel.

Pour un garage, une porte se doit d’être durable, silencieuse et facile à ouvrir. Procurez-vous des roulettes et des rails en acier, car ils offrent une plus grande résistance à l’usure et sont plus appropriés pour ce type de produit. Portez attention au calibre des rails, qui devrait se situer entre 16 et 14. Le chiffre le plus bas signifiant que le métal est plus épais, permet de limiter les risques de déformation.

Surtout ne négligez pas l’entretien !

Les portes automatiques de garage doivent être vérifiées régulièrement, d’après l’arrêté du 12 novembre 1990, afin d’assurer le fonctionnement de leur motorisation.

Les divers composants de l’installation doivent être contrôlés deux fois par année : système de guidage, tablier, commande, chaîne, fixation, ouverture manuelle, signalisation, etc.

Si vous faites affaires avec un professionnel qualifié pour l’installation de votre porte, celui-ci vous proposera probablement un contrat d’entretien. En ne recourant pas à un spécialiste pour l’inspection, la garantie risque de ne plus s’appliquer en cas de panne. Dans ce cas, vous risquez de vous retrouver avec la facture des réparations à vos frais.

La totalité des interventions techniques – lors de réparation ou de remplacement de pièces hors d’usage – sont consignées rigoureusement dans un livret d’entretien. Il est évident que celui-ci sera consulté par les assureurs en cas d’accident. Par conséquent, si vous n’entretenez pas correctement votre porte de garage, vous pourriez être tenu responsable. (Dépendamment de la gravité de l’accident, vous pourriez avoir à débourser des centaines de milliers, voire des millions d’euros en dédommagement.)

Consultez l’annuaire de notre site pour repérer quels sont les spécialistes fournisseurs et installateurs de portes de garage de votre région.

Pour en savoir plus :

Articles en relation