Rénover ou changer ses fenêtres ?

changement fenêtre

La rénovation d’une fenêtre est parfois plus utile que de vouloir changer directement toute la fenêtre. Evidemment, si votre ouverture est trop détériorée, il va de soi qu’un changement s’impose. Revenons sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

La rénovation de fenêtre sur dormant existant

Cette opération consiste à recouvrir l’ancien dormant qui conserve sa place par la nouvelle fenêtre. Pour effectuer l’installation, il est primordial que le cadre en place soit en parfait état. Si ce n’est pas le cas, il faut envisager la solution plus radicale avec une dépose totale de l’ensemble de l’ouverture. Évidement, cette technique nécessite que le nouveau dormant épouse au millimètre celui de l’ancienne menuiserie non remplacée.

Les avantages de cette rénovation partielle sont essentiellement la rapidité de la mise en œuvre et les économies qu’elle génère notamment par la conservation du dormant existant. De plus, les travaux sont bien moins importants. En termes d’inconvénients, le dormant existant ayant déjà vécu, il peut être fragilisé et souffrir de la présence de ponts thermiques. Enfin, le propriétaire n’a aucun gain de clair de vitrage.

Rappel : le clair de vitrage ou clair de jour est le rapport entre la surface vitrée et la surface de la fenêtre. Cette proportion détermine le niveau de pénétration de la lumière extérieure.

La rénovation de fenêtre avec dépose totale

Cette opération consiste à changer à la fois l’ouvrant (le vitrage) et le dormant (la menuiserie). En résumé : l’ancienne fenêtre est retirée pour laisser place à une toute nouvelle fenêtre. On parle alors de réhabilitation. Les travaux démarrent par le retrait des cadres ouvrants, des anciennes paumelles (éléments de rotation) et des joints. Après avoir nettoyé l’ancien cadre dormant, le professionnel applique un nouveau joint d’étanchéité. S’ensuit la pose des tasseaux de bois dans les feuillures et du nouveau cadre sur l’ancien, fixé à l’aide de vis à bois.

La dépose totale offre un gain de luminosité. Pourquoi ? Parce que les fenêtres actuelles ont une surface vitrée bien plus conséquente. Les performances en termes d’isolation thermique sont dopées par l’absence de ponts thermiques au niveau des jonctions avec le gros œuvre. Si le vitrage simple est remplacé par un double ou un triple vitrage, les gains au niveau de l’isolation acoustique sont radicaux. Ajoutons une totale étanchéité et une amélioration du confort de vie grâce à l’atténuation du phénomène dit de paroi froide.

Le changement de fenêtre possède tout de même quelques inconvénients à connaître comme un chantier plus long dans la durée, ce qui peut parfois être dérangeant (faites vos travaux dans une période propice à l’ensoleillement !). C’est notamment dû au fait des travaux de finition supplémentaires à opérer à l’intérieur de la pièce de vie. Enfin, sachez qu’enlever l’ancien cadre dormant réclame la plupart du temps une réfection des plâtres ainsi que de la maçonnerie ou des peintures. Plusieurs corps de métier sont donc susceptibles d’intervenir.

En faisant appel à un professionnel agréé de votre région, vous pourrez bénéficier de la garantie décennale utile en cas de souci, de la TVA réduite à 5,5 % sur l’achat du matériel et de la possibilité d’accéder au crédit d’impôt et à l’éco-prêt à taux zéro.

Pour en savoir plus :

Articles en relation