Les sécurités enfants pour les fenêtres

Les sécurités enfant pour les fenêtres

Il existe plusieurs solutions de sécurité adaptées aux enfants, qu’il s’agisse de dispositifs classiques, ou de solutions innovantes de fenêtres et sécurité. En voici un aperçu.

Un accident est vite arrivé…

Une étude effectuée par la Commission de sécurité des consommateurs a révélé que chaque année, environ deux cents enfants âgés entre onze mois et cinq ans meurent à la suite de blessures et d’accidents de défenestration. (À noter : cette commission a été abolie le 20 janvier 2017 par la loi no 2017-55. Les missions de sécurité sont désormais effectuées par la DGCCRF.)

Un des principaux avantages de se doter de dispositifs pour enfants demeure la sécurité. En plus d’empêcher les chutes et blessures graves, cela protège également une propriété contre d’éventuelles effractions, en repoussant des tentatives de cambriolage.

La solution classique, les barres et grilles de sécurité

La grille de sécurité fait partie des modes de protection pour enfants traditionnels installés aux fenêtres. Ce type de produit se fixe à l’extérieur d’un logement. Il s’agit d’une protection très efficace, en plus d’être esthétique. Ce dispositif est généralement conçu en fer forgé. Il implique de disposer d’un ébrasement suffisamment large pour permettre de sceller la grille devant une ouverture habituellement en aluminium ou en PVC. Un entretien régulier contre les intempéries est nécessaire. Ce type de produit a tendance à bloquer une partie de la luminosité.

La barre de sécurité constitue une option légèrement plus souple que la grille, mais beaucoup moins esthétique. Cela consiste à installer des barres horizontales dans l’ébrasement de la fenêtre. Les fabricants ont mis au point des barres de sécurité qui ne requièrent aucune soudure ni scellement. Cette solution contribue à bloquer légèrement la lumière. Elle s’avère toutefois davantage adaptée aux effractions qu’à la sécurité des enfants (car les ouvertures peuvent être assez larges pour qu’un petit gamin s’y glisse sans problème).

Le bloc-charnière pour empêcher de se coincer les doigts

La préoccupation principale des parents demeure les chutes, mais il arrive aussi très souvent que des doigts se coincent dans des fenêtres. Une solution très simple pour y remédier est de se doter de blocs-charnières. Ces dispositifs s’installent à une fenêtre par une simple vis ou même un velcro. Ce système ne gêne nullement la fermeture d’une fenêtre.

Entrebâilleur et poignée sécurisée, des solutions innovantes

Parmi les solutions les plus adaptées qui contribuent à protéger des enfants, il y a l’entrebâilleur de fenêtres. Cela facilite l’aération d’un habitat en toute sérénité. Il suffit de positionner un entrebâilleur à tige ou à chaîne (serpentin ou barrette) en hauteur, afin de l’enfant ne soit pas en mesure de l’atteindre. La fenêtre demeure légèrement ouverte, mais l’enfant est incapable de la franchir. Ce dispositif a l’avantage d’être très abordable (moins d’une trentaine d’euros).

Quant à la poignée sécurisée, elle empêche un enfant en bas âge d’ouvrir une fenêtre. Qu’il s’agisse d’une serrure à clé ou encore d’une poignée à bouton pressoir, cette solution très simple convient parfaitement à la sécurité des tout petits, sans toutefois gêner les adultes d’utiliser aisément le dispositif pour ouvrir une fenêtre. Gardez toutefois en tête que de petits futés risquent d’apprendre assez rapidement comment s’en servir…

Pour entrer en contact avec des spécialistes en solutions de sécurité pour fenêtres et portes, n’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation